Tous les articles par Laetitia Laurent

8 mai : une commémoration mémorable

 

Le lundi 8 mai, la commémoration du 8 mai 1945 rendant hommage aux blessés de guerre et aux pupilles de la nation s’est déroulée à Antibes sur l’esplanade du prés aux pêcheurs. Certains élèves du collège La Fontonne ont participé à cet événement accompagnés de Mme CATARINO et M. EL JAZOULI. Un groupe de 3ème a chanté et un groupe de 4ème a participé à la collecte des Bleuets de France.

L’association Les Bleuets de France s’occupe de récolter de l’argent pour aider les familles des blessés et des morts lors de la guerre ou des attentats. Elle accompagne les pupilles de la nation au quotidien. Certaines élèves de 4èmeC ont présenté leurs bleuets lors de cette prestation. En échange d’un don adressé à l’association Les Bleuets de France, un bleuet fabriqué par ces élèves était donné.

bleuet 8 mai

Kelly, Fanny, Mélanie, Sarah, Ambre, Léana et Julie aidées de Mme Catarino ont réalisés des bleuets en les déclinant de plusieurs manières: bagues, colliers, bracelets, broches, boucles d’oreilles et magnets. Cette initiative a été appréciée et saluée par toute les personnes présentes. Plus de la moitié des Bleuets réalisés ont été « offerts ».

bleuet 8 mai 2

Les élèves de 3ème, quant à eux, ont participé à la chorale en chantant Le chant des africains et la Marseillaise. Ils étaient accompagnés par la chorale d’Antibes et d’un orchestre. Ils avaient beaucoup répété au collège avec M. Benasaya et M. El Jazouli.

bleuts 8 mai chorale

Léana et Julie 4C

 

Boire ou conduire…

Le jeudi 27 avril après-midi, la classe de 3éme C a participé à des ateliers de sensibilisation à la sécurité routière et aux addictions organisés par la mairie d’Antibes, en partenariat avec les pompiers et la police municipale.

Nous étions répartis en trois ateliers , les voici détaillés :

sécurité routière et addictions

Le premier atelier était présenté par 3 policiers qui ont parlé de l’alcool et de la drogue plus précisément du cannabis, ce qui est l’une des premières causes d’accident de la route.

L’alcool n’est pas illicite contrairement au cannabis qui est interdit par la loi, mais qui est tout de même consommer par certains.

Après avoir bu, il est interdit de conduire cela cause des pertes de vies et détruit des familles. Nous avons discuté des effets de l’alcool et du cannabis.

Le deuxième atelier était tenu par un pompier qui lui montrait plutôt les conséquences d’être au volant après avoir consommé de l’alcool ou du cannabis, et aussi les choses à faire et les numéros à appeler en cas d’accident.

Le pompier nous a bien précisé l’importance de l’appel et de sa précision et surtout la nécessité qu’il soit important, il faut penser à ceux qui ont une véritable urgence.

Et ne surtout pas rentrer en voiture, ni en deux roues si le conducteur n’est pas Sam ( personne n’ayant pas bu durant la soirée).

Ni à pied car les dangers sont tout de même présents par manque de concentration durant le trajet à pied.

Le dernier atelier était animé par un policier et un témoin. Nous avons regardé le témoignage d’un père dont l’adolescent a causé la mort de 5 personnes dont 3 de ses amis parce qu’il conduisait imprudemment et beaucoup trop vite. Le jeune homme a été condamné à une peine de prison.

Après ce reportage, le policier nous a raconté qu’une classe l’année dernière était à notre place, leur professeur était un des professeurs de ces jeunes dans le reportage. Ce genre d’accident peut arriver à tous.

Ce troisième atelier a fait connaître à notre classe de 3ème , un ancien alcoolique qui a fait naître une association pour aider les alcooliques. Lui a réussi à guérir, cet homme à perdu son fils qui lui ne buvait pas par la faute d’un deux roues qui l’a renversé. Beaucoup perdent leur vie à cause de ceux qui ne font pas attention à la sécurité routière.

Une sortie qui a bien fait réfléchir sur le fait que l’alcool, la vitesse, la drogue, tout cela est amusant quand on est adolescent mais que les effets peuvent être dévastateur et détruire des vies. Dernière chose à retenir, si après une soirée, il n’y a pas de Sam alors appelez vos parents, votre vie et celle des autres vaut mieux qu’une punition !!

Donia 3C

Chérie, j’ai rétréci le Carnaval !

A l’occasion du Carnaval du collège, les élèves de 5ème B et D ont réalisé une scénographie du célèbre carnaval de Notting Hill, exposée au CDI, avec l’aide de leur professeur d’anglais.

Photo0960 Photo0959

Notting Hill est un quartier à l’ouest de Londres où se déroule chaque année en août un carnaval célèbre en Europe.  A l’origine, ce sont des caribéens qui se déguisent et défilent derrière des sound systems mobils (sorte de chars qui diffuse de la musique grâce à de grosses enceintes) au son de la musique soca, mais aussi du reggae et de la dance music.

Vous pouvez venir admirer les oeuvres des élèves au CDI.

Anissa et Elysa 5D

La Commedia dell’ arte au collège

 Les lundi 30 et mardi 31 janvier,     un comédien est venu expliquer aux élèves de la classe d’italien ce qu’était la Comedia dell’arte. Il a donné une représentation et fait participer les élèves qui se sont bien amusés.

commedia

Mais qu’est-ce que la Commedia dell’arte ?

La Commedia dell’arte est une comédie fondée le 25 février 1545.

A l’époque, les femmes n’avaient pas le droit de monter sur scène car le métier de comédienne était très mal vu moralement et considéré comme de la prostitution ! Mais grâce à la Commedia dell’arte les femmes ont pu s’affirmer et se rendre sur scène pour jouer leurs rôles, qui leur correspondent si bien !

Pour jouer différents personnages, des masques en cuir (légers) sont fabriqués sur mesure pour que l’acteur puisse bien respirer et bien jouer !

Pour les fabriquer : on mesure la taille du visage puis on sculpte le masque sur du bois !

commedia2

Dans la pièce de théâtre que jouait le comédien (vêtu d’un pantalon avec des bretelles, d’une veste rouge à épaulettes), se trouvaient plusieurs personnages comme :

-il Capitano : Fier d’être militaire, il est narcissique. Mais en réalité, il est un petit peu peureux sur les bords !

-Briguel : le cuisiner pas très distingué mais qui aime son travail par dessus tout ! Un peu brigand et fourbe aussi…

-M. Pantalone : le maître de Briguel , un vieil avare qui ne pense qu’à son argent !

-il Dottore : il pense qu’il connaît tout sur le bout des doigts, que c’est un génie. Mais en réalité il n’est pas si ingénieux que ce qu’il prétend être …

-Zanni : le pauvre qui a toujours faim et qui fait partie des serviteurs de M. Pantalone !

-Lisette : la femme qu’Arlequin voudrait épouser mais qu’ il Dottore veut épouser aussi !

 -Arlequin : amoureux de Lisette qu’il veut  séduire et épouser ! C’est un serviteur, un peu rêveur, faussement ingénu et capable d’acrobaties qui plaisent toujours au public. C’est le personnage le plus connu de la Commedia dell’arte, avec son costume multicolore, tout rapiécé.

commedia3

Mariam 3D

Le carnaval, c’est trop génial !

Pour la première fois au Collège de la Fontonne va être organisé un carnaval ! Oui, un Carnaval !

Les élèves délégués des classes de 3° et 4° avec l’aide de Mme Ilie notre super CPE ont tout organisé depuis plusieurs semaines.

Il y aura d’abord un menu spécial à la cantine.

Le menu de ce  10 février sera :

-pizzas

-crêpes

Bon, pas très équilibré, mais pour une fois !!…

Il y aura une exposition de masques réalisés en Italien avec Mmes Vallot et Montiel, d’instruments de musique réalisés avec des objets de récupération faits par les classes de 4° avec l’aide Monsieur Bennassaya. Il y a aussi les élèves de 5° qui, en anglais avec Mmes Corroyer, Byrne et Leperlier-Guettin, ont travaillé sur les carnavals de Notting Hill et de celui de la Nouvelle Orléans.

En arts plastiques, avec l’aide de Mme Catarino, les élèves volontaires ont créé un roi carnaval qui sera exposé à la cantine.

Il faut bien sûr tous venir déguisés pour que la fête soit réussie.

Les professeurs seront aussi déguisés ! On a hâte de voir ça !

Et il y aura plein d’autres surprises. Alors rendez-vous le vendredi 10 Février !

Nicolas 6°A

 

Amandine Clémente, l’interview exclusive !

Nous avons décidé d’interviewer Amandine Clémente, une de nos professeurs de lettres du collège qui est aussi écrivaine.

Amandine Clémente est l’auteur de 8 livres dont une trilogie pour son dernier roman « Calliandra ». Elle a commencé à écrire son premier livre à 16 ans et a édité son premier livre à 18 ans. Les noms de ses livres sont : « Le Venin », « Iris et l’élu du second monde », « Mauvais garçon », « Jusqu’à ce que la mort nous sépare », « la fille du diable » et  « Calliandra la gladiatrice ». Il s’agit de livres qui appartiennent au style New Adult et Fantasy. Ils sont plutôt pour les adultes, sauf « Iris et l’élu du second monde » plutôt pour adolescents. Son livre préféré est Calliandra. Elle trouve l’inspiration autour d’elle ( télévision – lectures – passions). Toutes ses héroïnes sont des femmes parce qu’elle est sensible aux droits de la femme.  Ainsi, Calliandra, dont le nom vient d’une fleur rouge, est une jeune fille abandonnée par ses parents dans la Rome antique à cause de sa chevelure flamboyante. Elle va devenir esclave et apprendre à combattre comme un gladiateur afin de retrouver sa liberté.

clem_calliandra_recto

Merci à Mme Clémente qui a partagé avec nous un petit peu de sa passion.

Elysa et Kalista 5°D

Les Écoquartiers

Qu’est-ce qu’un écoquartier ?

C’est une partie de ville ou un ensemble de bâtiments qui intègre les exigences du développement durable, en ce qui concerne notamment l’énergie, l’environnement, la vie sociale.

Par exemple, l’écoquartier de Fribourg-en-Brisgau est le premier à être créé, ce qui donnera des idées pour en créer plein d’autres comme celui de Stockholm ou celui de Malmö en Suède.

ecoquartier
Ecoquartier de Fribourg en Allemagne

Pourquoi les écoquartiers ?
Aujourd’hui notre planète est en danger notamment à cause du réchauffement climatique. Ainsi dans de nombreux pays du monde, des associations, des hommes souhaitent créer des villes durables respectueuses de l’environnement.

Développer des villes durables suppose une approche qui intègre toutes les dimensions de l’espace urbain, comme le souligne la charte d’Aalborg.

L’objectif principal est de limiter l’étalement urbain et de densifier le bâti. Ceci s’effectue avec une diversité architecturale et des espaces publics de qualité libérés de l’automobile.

Où pourrons-nous trouver des écoquartiers ?

Nous pourrons les trouver partout dans le monde vers 2050 sauf dans les pays les moins développés (pays en développement).

ecoquartier Monaco
Projet Lilypad à Monaco par l’architecte Vincent Callebaut : cité flottante écologique et autosuffisante

Nicolas 6°A

Un numéro spécial Noël

Certains élèves nous demandaient si l’on pouvait faire un magazine papier. Nous avons donc essayé une nouvelle application Madmags qui permet de créer des magazines papier que l’on peut aussi consulter sur internet.

Voici le résultat : un numéro spécial Noël qui reprend les articles que nous avions écrits pour le site.

Bonne lecture à tous !

https://madmagz.com/fr/magazine/911898

couverture